Une pensée de Saint-Jeannet : Années 1900-1950 PDF

Lumières et se réclament de mouvements plus anciens ou de combats menés dans d’autres contextes historiques. Le mouvement féministe a produit une grande diversité d’analyses sociologiques et philosophiques. Sous le nom de troisième vague féministe, on désigne à partir des années 1990, un large ensemble une pensée de Saint-Jeannet : Années 1900-1950 PDF revendications exprimées par des militantes féministes issues de groupes minoritaires, dans le sillage du Black feminism. Le terme  féminisme  a longtemps été attribué à tort à Charles Fourier.


Officiellement née en 1873, dans le sillage des travaux sur la photographie d’Abel Niepce, la carte postale entre dans son premier âge d’or dès 1900. Cependant, elle va connaître, liées à l’évolution du progrès et du monde, des fortunes diverses. En revanche, l’intérêt des collectionneurs, lui, jamais ne se démentira, qui rassemblent les cartes avec patience et passion, notant l’erreur typographique qui fait la rareté du spécimen, recherchant les cas de colorisation au pochoir rendant le sujet si attachant, ou trouvant cent autres prétextes, autant de clés pour jouer de leur violon d’Ingres. Deux parmi ces derniers, amoureux de Saint-Jeannet, offrent aujourd’hui à nos regards un florilège de leurs plus belles découvertes. Pour mettre en scène ces exceptionnelles collections, nous avons supposé l’arrivée au village d’un voyageur, subjugué par les lieux qui se révèlent à lui au fil d’un périple d’ouest en est, s’inscrivant entre les années 1900 et 1950, un voyageur imaginaire, passeur de temps. Ainsi, le suivons-nous, devinant ses pensées et ses émotions, que dominent d’antiques et médiévales réminiscences relevant du domaine de la Légende. Et nous laissons-nous emporter avec lui par un chant récurrent, un enchantement, celui qui monte de l’entrelacs de fables propres au monde méditerranéen, qui émane d’un imaginaire collectif nourri de la réalité du labeur paysan, de ses joies, de ses peines, de ses espoirs et de ses craintes, liés aux fruits de son travail, si beaux ici : arbres à huile, arbres à parfum, arbres d’ivresse et brassées de fleurs, tous gagnés sur le roc. Tandis qu’en contrepoint, s’inscrivent, sous des trésors iconographiques, d’objectives légendes. Sur ce tempo notre voyage-rêverie illustré se déroulera par les chemins et les rues, aux alentours et au coeur de Saint-Jeannet, oiseau d’éclatante blancheur niché entre les ailes déployées de ses baous…. Baou de Saint-Jeannet, navire de roc, qui ouvre de sa proue l’océan de la mémoire, entre ciel et mer, dans une lumière bleue, mauve et dorée et nous entraîne, au fil de phrases flottantes dans les méandres fugitifs de souvenirs fragiles et parcellaires. Une invitation au voyage pour la rencontre de lieux porteurs de passé, pour le partage d’un foisonnement d’images. Lieux et images jouant sans cesse avec l’hier, celui des commencements et celui des générations.

C’est au cours de la Révolution française, avec l’affirmation des droits naturels, que naît le mouvement de revendication sociale et politique qu’il désigne. Il épouse les grandes secousses politiques du siècle, à l’occasion desquelles resurgissent ses revendications. En 1906 le pape aurait déclaré: Il est bon que les femmes se libèrent du joug pesant sous lequel les courbe, depuis des siècles, la société. Articles détaillés : Marie de Gournay et François Poullain de La Barre. Enfin, pour comprendre la société à l’époque de la Renaissance dans ce qu’elle a d’élevé, il est essentiel de savoir que la femme était considérée à l’égal de l’homme. Le plus grand éloge qu’on pût faire des Italiennes remarquables de cette époque consistait à dire qu’elles avaient un esprit viril, une âme virile.

Elles n’en continuent pas moins à investir l’espace public, organisées en clubs mixtes ou féminins et en sociétés d’entraide et de bienfaisance, et participent avec passion — à l’instar des hommes — à toutes les luttes politiques de l’époque. 1792, l’entrée en guerre de la France conduit certaines à se battre aux frontières, tandis qu’en 1793 se développe à Paris un militantisme féminin, porté par des femmes du peuple parisien proches des sans-culottes. Cependant, plus que les excès d’une violence largement partagée à l’époque, ce sont d’abord les réticences des hommes au pouvoir qui excluent les femmes de la sphère politique. En 1792, une femme de lettres britannique, Mary Wollstonecraft fait paraître Vindication of the Rights of Woman, un ouvrage traduit en français la même année sous le titre Défense du droit des femmes. Mary Wollstonecraft sera vite oubliée en France, avant d’être redécouverte par Flora Tristan en 1840. Empire et la Restauration, les revendications féministes renaissent en France avec la Révolution de 1830. Code civil —, et pour le rétablissement du divorce interdit sous la Restauration en 1816.