Recettes à l’autocuiseur PDF

Robert Boyle et Denis Papin examinant recettes à l’autocuiseur PDF  Digesteur , 1679. Autocuiseur « Dampftopf » de la société De Dietrich, 1898.


Le livre s’organise en plusieurs chapitres.

  • Légumes
  • Légumineuses et céréales
  • Poissons et fruits de mer
  • Volaille et lapin
  • Viande
  • Desserts
  •  Autocuiseur autrement (conserves, yaourts…)

 

L’ Auto-Thermos  des ateliers de Boulogne, 1926. Super cocotte décor SEB , 1973 : corps en aluminium, laque en polyamide embossé, étrier en acier inoxydable. Il permet de cuire les aliments sous haute pression. Les aliments sont cuits sous pression directement dans la marmite ou à la vapeur dans un panier métallique.

On diminue alors l’intensité du feu et on commence le décompte du temps de cuisson. Il existe plusieurs systèmes de fermeture du couvercle : étrier, baïonnette, bouton-poussoir et couvercle rentrant. En 1679, Denis Papin met au point une marmite en fer très épais, munie d’une soupape de sécurité et d’un couvercle à pression bloqué par une traverse à vis. On la désigne aussi sous le nom de  marmite de Papin , terme maintenant utilisé par extension pour désigner tout type d’autocuiseur. Alsace en 1898 par la société De Dietrich. Réalisé en fonte, il comportait une soupape de sécurité et une soupape de décompression. Foire internationale de New York de 1939.

Sa cuisson diététique le fait adopter par des millions de ménagères américaines. En 1948, Roland Devedjian invente des autocuiseurs en fonte d’aluminium et fermeture à baïonnette, commercialisés sous le nom de Cocotte-minute, mais sa société fait faillite : elle est finalement rachetée par le Groupe SEB, qui produisait des autocuiseurs moins chers, en aluminium embouti. Ce nom deviendra synonyme d’autocuiseur dans ce pays. En 1986, SEB lance le modèle Sensor, cocotte en inox équipée d’une poignée longue et de plusieurs niveaux de température de cuisson.

En 1994, son modèle Clipso est équipé d’une soupape silencieuse et d’un système d’ouverture-fermeture à une seule main. De nombreux accidents, ayant provoqué de graves brûlures, ont été causés par l’ouverture d’anciens modèles d’autocuiseurs restés sous pression après obstruction de la soupape. Les autocuiseurs modernes sont pourvus de mécanismes de sécurité qui empêchent l’ouverture du couvercle tant que le récipient reste sous pression. Une cuisson directe dans le fond de la cuve pour des recettes de type viandes en sauce, soupes, ou plats traditionnels. Druckkocher DE 1042205 B, Brevets sur google. Dictionnaire historique de la Suisse en ligne, version du 1er novembre 2007. La cocotte-minute : histoire d’une invention, gralon.

Rechercher les pages comportant ce texte. La dernière modification de cette page a été faite le 13 mars 2019 à 13:46. Kentucky, est une chaîne de restauration rapide américaine. Basée à Louisville dans le Kentucky, l’entreprise fait partie du groupe Yum! Harland Sanders, est connue pour ses recettes à base de poulet frit. La présence de KFC dans le monde fait de l’enseigne un des chefs de file internationaux dans l’industrie de la restauration rapide.

Sa spécificité est de proposer uniquement des préparations à base de poulet. Harland Sanders naît à Henryville, dans l’Indiana. Il est depuis son plus jeune âge passionné par la cuisine. Le premier restaurant KFC, situé au 3890 South State Street à South Salt Lake dans l’Utah.

Harland Sanders constitue sa nouvelle société, qu’il nomme  Kentucky Fried Chicken  sous les conseils de Pete Harman, le propriétaire de la toute première franchise vendue par le Colonel. En 1952, le premier restaurant KFC est ouvert près de Salt Lake City, dans l’Utah. Il s’en sépare en 1964 pour 2 millions de dollars à un groupe d’investisseurs dirigé par le futur gouverneur du Kentucky, John Y. Les deux hommes se battent donc dès lors pour obtenir les droits des franchises internationales. Brown et Massey s’attèlent à étendre l’enseigne sur tout le territoire américain, implantant des restaurants dans chacun des 50 États. Bien qu’aucune explication officielle n’ait jamais été fournie, on retient trois hypothèses concernant ce changement. La première serait que la chaîne ne voulait pas être identifiée uniquement à son poulet puisqu’elle proposait également d’autres plats et condiments qu’elle désirait faire connaître.

Logo de Kentucky Fried Chicken de 1952 à 1978. Logo de Kentucky Fried Chicken de 1978 à 1991. Logo de KFC de 1991 à 1997. Logo de KFC de 1997 à novembre 2006.