Radio libre : 1940-1945 PDF

L’émetteur de radio libre : 1940-1945 PDF tour Eiffel est saboté le 6 juin 1940 pour que les Allemands ne puissent pas l’utiliser et le 10, le personnel de la radio publique est évacué à Bordeaux où les programmes reprennent. Le 7 novembre 1942, la loi sur la radiodiffusion est réformée : les services sont centralisés, les émetteurs doivent être modernisés et le financement est plus souple afin de rendre l’outil propagandiste radiophonique plus efficace. Radio-Paris s’est tu la veille et vient d’être prise par les Parisiens en révolte.


Le premier bulletin d’information de la radio libérée est lu le 22 août. Une commission d’épuration de la radiodiffusion est installée le 25 septembre et de nouvelles équipes sont mises en place sous la direction de Jean Guignebert, nommé le 25 octobre. La loi-règlement du 7 novembre 1942 place la Radiodiffusion nationale sous l’autorité d’un Conseil supérieur de quatre membres et d’un administrateur général qui se substitue au directeur général. Le 2 octobre 1944, la radio est rattachée au commissariat de l’information. Fonction supprimée du 4 janvier au 14 août 1941.