Les théorèmes du moi: collection Bleue PDF

1914 : Improvisation avec formes froides, les théorèmes du moi: collection Bleue PDF sur toile, à la Galerie Tretiakov, Moscou. 1915 : Peinture non objective, aux Musée des beaux-arts de Riazan.


« Le sentiment que j’ai de moi-même a-t-il rien de commun avec la perception que les autres ont de moi ? Et ce corps, qui me précède toujours, que dit-il à autrui de ma vraie nature, de mes goûts, de mon être secret ? Ainsi, aussi inséparable que je sois de mon apparence, celle-ci signale immanquablement celui que je ne suis pas tout à fait. En d’autres termes : mon corps est-il l’expression de mon moi ou mon moi est-il le prisonnier clandestin de mon corps ? Entre moi et ce qui est mien, la relation est donc bien moins d’ordre ontologique que linguistique ou stylistique. C’est ce qui fait du snobisme ou du dandysme deux figures de cet effort que chacun entreprend pour tenter de paraître ce qu’il voudrait être, et pour tenter d’affacer ce qui volontairement sien. »

N. G.

La place rouge, huile sur toile, à la Galerie Tretiakov, Moscou. Cette aquarelle, qui serait le premier tableau abstrait au monde, a soulevé controverses et discussions, et suscité bien des thèses contradictoires. Deux tendances s’opposent : celle qui la date réellement de 1910, et qui l’inclut dans une série d’études pour Composition VII, celle qui rejette cette datation et la rapproche des œuvres et du style de 1913. L’enfant a cinq ans lorsque son père décide de s’installer au bord de la mer Noire pour raisons de santé. Vassily passe donc son enfance à Odessa. Ses parents se séparent : Vassily vit chez son père, et chaque jour, sa mère lui rend visite. L’éducation de Vassily est confiée à sa tante maternelle, Élisabeth Ivanovna, qui l’initie au dessin et à la peinture.

Chaque année, pendant son adolescence, il accompagne son père, riche marchand de thé, pour un voyage à Moscou. La jeunesse et la vie de Kandinsky à Moscou lui apportent une multitude de sources d’inspiration. Sa fascination pour les couleurs continue à augmenter pendant son enfance à Moscou. Il pratique seul la joie du dessin, bien qu’il n’eût, semble-t-il, jamais tenté de faire des études artistiques.