Les genres musicaux, vers une nouvelle histoire de la musique PDF

En pratique : Quelles sources sont attendues ? Un genre musical les genres musicaux, vers une nouvelle histoire de la musique PDF-être vocal ou instrumental. Selon le genre envisagé, diverses caractéristiques matérielles ou humaines peuvent être prises en considération.


A l’écoute, tout mélomane reconnaît aisément un concerto ou une symphonie concertante, sans pouvoir déterminer clairement ce qui les distingue. De même, il est rarement en mesure de préciser ce que le concerto romantique, par exemple, doit à la forme sonate. Il serait enfin bien en peine d’identifier un madrigal ou un villancico. Savoir reconnaître les genres musicaux forme l’oreille, l’exerce à discerner les différences, les parentés, les caractères spécifiques. De leur naissance à leur disparition ou à leur transformation, les genres musicaux forment une part de l’histoire de la musique : ils mettent en lumière les particularités de chaque époque. L’ouvrage se fait l’écho de cette préoccupation. Il suit une progression chronologique, introduisant tour à tour les genres religieux et profanes, vocaux et instrumentaux du Moyen Age, de la Renaissance et du baroque, du classicisme et du préromantisme, du XIXe et du XXe siècle. Rédigée dans un langage accessible à tous, l’étude de chaque genre est découpée en plusieurs rubriques récurrentes :
– des éléments d’histoire retracent l’apparition du genre, mais aussi son développement et son évolution, parfois jusqu’à l’époque la plus contemporaine ;
– une description des caractères musicaux donne les clés d’identification ;
– les œuvres majeures sont présentées chronologiquement ;
– pour les genres importants, un exemple musical fait l’objet d’un commentaire.
Les Genres musicaux offrent, dans un format pratique et maniable, une invitation à écouter lancée à un public soucieux d’enrichir ses connaissances, du mélomane curieux à l’étudiant en musicologie.

La source sonore est souvent déterminante pour appréhender un genre : celle-ci définit les instruments, les voix, les formations ou les effectifs de telle ou telle musique. Le lieu de destination peut parfois déterminer un genre ou un autre. La durée moyenne d’une œuvre musicale varie notablement d’un genre à l’autre et peut servir de caractéristique. Par exemple, les morceaux du genre opéra sont généralement plus longs que ceux du genre chanson. Lorsqu’on veut déterminer un genre musical, le critère sociologique est probablement le plus pertinent. Il permet de répondre aux questions suivantes :  à quoi sert cette musique ?

Le genre doit ensuite être distingué du système musical, c’est-à-dire, de l’ensemble des usages propres à telle ou telle pratique musicale : échelles, modes rythmiques, règles d’écriture et aspects techniques divers. En effet, un système de composition peut créer différents genres musicaux. Réciproquement chaque genre peut appartenir à différents systèmes musicaux. Le genre musical doit également être distingué de la forme musicale. En effet, des œuvres musicales appartenant à un même genre peuvent revêtir différentes formes. Par exemple, la forme fugue peut se retrouver dans une messe, dans une pièce pour orgue, dans une ouverture, dans un opéra, etc. Pour désigner le concept qui fait l’objet du présent article, le mot  forme  est souvent employé en lieu et place du mot  genre , ce qui ne manque pas de susciter de regrettables équivoques.

Cette confusion provient du fait que dans un contexte donné — une époque, une esthétique, etc. Quoi qu’il en soit, les deux concepts ne doivent pas être confondus. Dans la troisième, le genre est normalement socialement contraint alors que le style est peu déterminé par le social et a un certain degré d’autonomie. En dépit des distinctions ci-dessus, il n’est pas toujours facile de s’entendre sur la définition exacte de tel ou tel genre : certains ont des frontières floues, d’autres sont inventés par les critiques, tel le post-rock, ou plus récemment encore, le nu metal. Parfois, un nom de genre est susceptible d’évoluer en fonction de l’époque ou du lieu.