Les filles (Roman étranger t. 185) PDF

Le début et la fin du livre sont trompeurs : reprenant le ton léger des Aventures de Tom Sawyer, mettant en scène des personnages de ce roman, ils donnent à penser que l’on est en présence d’une  suite  les filles (Roman étranger t. 185) PDF de  littérature pour enfants . Mais le corps du récit n’a rien d’inoffensif. Le narrateur est un jeune garçon qui fuit la  sivilisation   en compagnie d’un esclave échappé. Il raconte leur errance de près de 1 800 kilomètres sur un radeau descendant le Mississippi.


« Je n’ai jamais regardé ma soeur dans les yeux. Je n’ai jamais pris mon bain toute seule. Et pourtant j’ai été aimée, ô combien aimée… » Tels sont les premiers mots du journal intime que Rose entreprend à 29 ans, sachant ses jours et ceux de Ruby comptés. Qu’elles aient atteint cet âge relève déjà du miracle.
Dans le comté de Baldoon, au Canada, Rose et Ruby mènent une vie hors du commun – siamoises, elles sont reliées par la tête – et tout ce qu’il y a de plus ordinaire, entourées de leurs parents adoptifs et de leurs nombreux collègues et amis. Ni monstres, ni merveilles, ni phénomènes de foire, Rose et Ruby sont tout simplement « les filles ».
Au fil de réflexions graves et drôles, se dessinent deux destins unis par la fatalité, mais aussi par un amour inconditionnel, plus grand que soi.
Première parution : l’Archipel (2010).

Aventures de Tom Sawyer, Tom et le jeune vagabond Huckleberry Finn ont découvert douze mille dollars qu’ils se sont partagés. L’argent est maintenant placé à intérêt par le juge Thatcher. Le garçon, qui vivait jusque-là dans un tonneau, apprécie peu de se retrouver engoncé dans de beaux habits neufs, écrasé sous des conventions pesantes. Huck à la chasse, par E. Au printemps, l’ivrogne attrape son fils par surprise et l’emmène en amont du fleuve, dans une cabane cachée dans les bois, où il le séquestre.

Huck s’avoue qu’il préfère cette vie de chasse et de pêche aux contraintes étouffantes qu’il a connues chez la veuve Douglas. Cependant, le vieux Finn abuse de la trique. Dans une crise de delirium tremens, il tente même de tuer son fils. Au bout de quatre jours, il découvre qu’il n’est pas seul sur l’île.

Un esclave en fuite s’y cache : le vieux Jim, qui appartient à miss Watson. Huck promet de ne pas le dénoncer. Un jour, déguisé en fille, Huck retourne à la ville pour avoir des nouvelles. Il apprend que certains soupçonnent Jim de l’avoir tué, car l’esclave a disparu le jour du  meurtre .

Et des hommes, ayant remarqué de la fumée sur l’île Jackson, comptent explorer celle-ci le soir-même. Huck regagne précipitamment l’île, et les deux amis prennent la fuite à bord d’un radeau. Huck et Jim à bord de leur radeau. Dormant bien cachés le jour, naviguant la nuit, ils descendent le Mississippi. Huck et Jim passent Saint Louis.

Après qu’ils ont été séparés dans la brume, Huck fait croire à Jim que celui-ci a rêvé leur séparation. Il choisit mal son moment pour le mystifier : Jim a été mortellement inquiet de le croire perdu, puis fou de joie de le retrouver. Il se trouve blessé d’une plaisanterie si décalée. Huck doit faire taire les préjugés racistes qu’on lui a inculqués pour se résoudre à aller demander pardon à son meilleur ami. Il m’a bien fallu un quart d’heure pour me décider à aller m’humilier devant un Noir, mais j’ai fini par le faire, et je ne l’ai jamais regretté. Huck peu à peu cesse de considérer Jim comme un esclave.

Il s’aperçoit que Jim est dans son propre cœur une personne à part entière. La conscience de Huck commence à le tourmenter. Elle lui dit que c’est mal de n’avoir pas dénoncé un esclave en fuite. Le garçon se promet de faire le bien : à la première rencontre, il dénoncera Jim.

Seulement, lorsque l’occasion se présente, il se trouve incapable de tenir sa résolution. Au contraire, il ment tant et plus pour protéger son ami. En raison du brouillard, les deux fugitifs passent Cairo sans la voir. Pour comble de malheur, on leur vole leur canoë, ce qui leur interdit de revenir en arrière. Ils continuent donc à descendre le fleuve. En pleine nuit, le radeau est heurté par un vapeur, et ses deux occupants sont projetés à l’eau.

Huck est recueilli par une famille qui, après une réception plus que méfiante, se révèle très chaleureuse. Huck se sent bien dans cette maison coquette, où l’on mange bien et où tout le monde est gentil. Les escales permettent aux deux aigrefins de donner la mesure de leur talent, faisant par exemple payer des représentations théâtrales sans contenu, avant de prendre la fuite sur le radeau. 200 dollars de récompense pour la capture de Jim, dont Huck prétend pourtant qu’il lui appartient. Dans une petite ville, le roi et le duc se font passer pour les frères d’un tanneur décédé la veille. Il laisse un bel héritage, dont 6 000 dollars en or à partager entre ses deux frères et ses trois filles. Celles-ci confient leur part aux deux escrocs, pour placement.