Les Contes de Perrault illustrés par Gustave Doré PDF

Gustave Doré par Nadar en 1867. Dès son enfance, Gustave Doré, doté d’les Contes de Perrault illustrés par Gustave Doré PDF sens pointu de l’observation, montre un talent singulier pour le dessin. Son imagination fertile se nourrit de lectures et d’inspirations précoces exceptionnelles pour son âge. Ses premiers albums de dessins connus sont datés de 1842.


Huit contes de Charles Perrault illustrés de gravures par Gustave Doré (plus de 30 illustrations): Le Petit Chaperon Rouge; Le Petit Poucet; La Belle au bois dormant; Cendrillon, ou la Petite pantoufle de verre; Le Maître chat, ou le Chat botté; Riquet à la houppe; Les Fées; La Barbe-Bleue.’

Influencés par Grandville, des éditions Hetzel, avec Scènes de la vie privée et publique des Animaux paru en 1830, ses albums témoignent d’un professionnalisme étonnant avec la présence de page de titre, de légendes d’illustrations et de tables de matière. En 1840, le père de Gustave Doré, Jean-Philippe Doré, polytechnicien, est nommé ingénieur en chef des Ponts et Chaussées de l’Ain et la famille Doré s’installe à Bourg-en-Bresse. Son style s’affine : son trait précédemment raide devient plus souple et plus nerveux dans des scènes plus larges et plus détaillées avec des décors de rue et des visions de foules mouvantes. 13 ans, en 1845, trois lithographies issues de ces tableaux bressans imprimées à Bourg, sont ses premières œuvres publiées. L’éditeur parisien Charles Philipon lui propose de s’installer à Paris où à partir de 1847 il suit les cours du lycée Charlemagne. Son espoir en devenant caricaturiste au sein de ce journal est de se faire connaître dans le microcosme parisien pour pouvoir s’imposer plus tard en tant que peintre. Rapidement, il devient le caricaturiste incontournable du journal et se distingue par son innovation graphique et son ironie tranchante.

Soucieux de plaire aux milieux intellectuels et aux puissants, il prend garde de ne pas s’aventurer sur le terrain politique ou social pour éviter toute polémique. Cie dans la collection des  Jabot . Cette série a été inaugurée par une version contrefaite de L’Histoire de Monsieur Jabot et deux titres piratés de Rodolphe Töpffer et des albums de Cham. Cet album montre un trait souple, à la plume et à l’encre lithographique sur la pierre, avec un maximum de trois cases par page et des légendes brèves qui font allusion au comique parodique des dessins.