Le nom qui efface la couleur PDF

Please forward this error le nom qui efface la couleur PDF to web-wb-11. Please forward this error screen to web-wb-11. Un article de Wikipédia, l’encyclopédie libre. Valérie Benguigui et Guillaume de Tonquédec à la 38e cérémonie des César, en 2013.


Au cours d’une soirée, lors d’un dîner familial, l’un d’eux annonce qu’il va appeler son fils  Adolphe  ce qui provoque une crise de colère de la part des autres convives qui considèrent que ce prénom est tabou depuis Hitler. Son époux est Pierre Garraud, professeur de littérature à la Sorbonne. Ils sont parents de deux enfants : Apollin et Myrtille. Alors qu’Anna est en retard en raison de son activité professionnelle, Vincent est invité par sa sœur et ses deux amis à donner des nouvelles de l’examen prénatal qu’Anna a subi en vue de la naissance de leur fils. Une violente dispute éclate alors, car Pierre n’admet pas que son futur neveu porte le même prénom qu’Hitler.

En réalité, Vincent et Anna veulent appeler leur fils Henri, comme le père de Vincent et d’Élisabeth, mais Pierre, Élisabeth et Claude considèrent l’annonce comme une moquerie des prénoms peu communs de ses enfants Apollin et Myrtille. Pierre qui dort sur le canapé. Claude se défend d’être efféminé et a fortiori d’être homosexuel. Il révèle alors qu’il fréquente depuis un certain temps une femme. Ayant le sentiment d’en avoir trop dit, il se tait brutalement. C’est alors qu’Élisabeth, Pierre et Vincent lui ordonnent de révéler le nom de la femme en question, qu’Anna semble connaître. Par la suite, Vincent, hors de lui, le frappe violemment.

Alors que chacun commence à se calmer, Françoise téléphone. Anna, excédée par l’attitude de Vincent, s’en va, mais on perçoit qu’elle a pris de l’ascendant sur son compagnon, qui joute encore à fleuret moucheté avec Pierre alors que celui-ci ne joue plus le jeu. Les deux hommes finissent la soirée avec le mauvais rosé apporté par Claude et dormiront tous deux dans le salon, sans leur femme,  entre coqs , dépités tout de même du désastre qu’ils ont déclenché. Quatre mois après, l’enfant de Vincent et d’Anna naît, mais à leur grand étonnement, c’est une fille.

Claude, accompagné de Françoise, Babou et Pierre, présents à la clinique et heureux de l’événement. Titre anglophone : What’s in a Name? Format : couleur — 2,35:1 — 35mm — son Dolby 5. Cette section est vide, insuffisamment détaillée ou incomplète. La semaine suivante, le film est distribué dans 42 salles supplémentaires et totalise 701 507 entrées, portant le cumul à 1 787 820 entrées.