La santé psychologique de l’enfant – Fragilités et prévention PDF

Cette aide régulière peut être prodiguée de façon permanente ou non. On parle également de proche aidant, d’aidant naturel, informel, familier ou d’entraidant. 8,3 millions de personnes de 16 ans ou plus aident de façon régulière et à domicile un ou plusieurs de leurs proches pour raison de santé ou d’un la santé psychologique de l’enfant – Fragilités et prévention PDF. Les enfants mineurs peuvent être eux aussi considérés comme aidant familial.


Le développement psychoaffectif de l’enfant nécessite la symbolisation réussie des différentes séparations qui marquent son histoire, pour lui permettre d’accéder à une autonomie sans vulnérabilité. Partant du point de vue psychanalytique, les auteurs détaillent les facteurs dynamiques à l’oeuvre dans cette symbolisation : de la gestation au complexe d’Oedipe, en passant par la naissance, le sevrage, l’acquisition de la marche et la propreté, la découverte de la différence des sexes, etc. Pour chacune de ces étapes, sont esquissés les fondements d’un modèle de démarche préventive.

Les statistiques manquent pour estimer leur nombre. L’épuisement est en effet une des principales causes de maltraitance au sein de la famille des personnes âgées ou handicapées. L’aidant en emploi arbitre entre son temps de travail, son temps d’aide et ses loisirs. On constate qu’au-delà d’une certaine quantité d’aide, il existe une réduction du temps de travail, qui s’accompagne d’une réduction du taux de salaire, les aidants renonçant à certaines opportunités professionnelles et acceptant des emplois moins rémunérés. Mais la réduction de l’activité professionnelle ne doit pas être confondue avec une sortie du marché du travail, qui peut cependant constituer un risque.

Pourtant, l’investissement des mères auprès de leur enfant en situation de handicap, mais aussi des filles auprès de leurs parents âgés, se fait souvent au détriment de leur participation au marché du travail et donc au risque d’une exclusion sociale. La dimension du genre ne doit donc pas être négligée dans l’analyse des situations d’aide. Des congés ont été créés pour permettre aux aidants de s’occuper à temps pleins de leur proche pendant un temps. Il s’agit du congé de soutien familial et du congé de solidarité familiale. Ces congés ne sont pas rémunérés, ce qui représente une difficulté pour de nombreux aidants ne pouvant pas se permettre financièrement de prendre ces congés. L’aidant n’a pas de statut juridique à proprement parler. Cependant des éléments présentés ci-dessous permettent de cerner les différentes situations dans lesquelles l’aidant est caractérisé juridiquement.

Est considéré comme un aidant familial, pour l’application de l’article L. 245-12, le conjoint, le concubin, la personne avec laquelle le bénéficiaire a conclu un pacte civil de solidarité, l’ascendant, le descendant ou le collatéral jusqu’au quatrième degré du bénéficiaire, ou l’ascendant, le descendant ou le collatéral jusqu’au quatrième degré de l’autre membre du couple qui apporte l’aide humaine définie en application des dispositions de l’article L. L’article L248-1 du CASF précise également :  Des décrets en Conseil d’État définissent les modalités de formation qui peuvent être dispensées aux aidants familiaux, aux bénévoles associatifs et aux accompagnateurs non professionnels intervenant auprès de personnes handicapées. Une personne durablement empêchée, du fait de limitations fonctionnelles des membres supérieurs en lien avec un handicap physique, d’accomplir elle-même des gestes liés à des soins prescrits par un médecin, peut désigner, pour favoriser son autonomie, un aidant naturel ou de son choix pour les réaliser.

Toute personne majeure peut désigner une personne de confiance qui peut être un parent, un proche ou le médecin traitant, et qui sera consultée au cas où elle-même serait hors d’état d’exprimer sa volonté et de recevoir l’information nécessaire à cette fin. Cette désignation est faite par écrit. Elle est révocable à tout moment. Si le malade le souhaite, la personne de confiance l’accompagne dans ses démarches et assiste aux entretiens médicaux afin de l’aider dans ses décisions.

Ces deux notions juridiques sont définies dans les articles tutelle et curatelle. 2007 une Charte européenne de l’aidant familial dans laquelle il est fait référence à la formation et l’information des aidants. Un aidant familial peut bénéficier de différents accompagnements. Il peut notamment être accompagné par une équipe soignante ou des travailleurs sociaux intervenant au domicile ou par les professionnels d’un établissement.

Alzheimer a officiellement reconnu l’importance d’accompagner la personne et l’aidant dans le cadre d’une prestation de soins d’accompagnement et de réhabilitation. L’aide est versée par l’Assurance Maladie. L’État a ouvert la possibilité d’une validation des acquis de l’expérience pour les aidants familiaux. L’objectif étant de valoriser le rôle des 10 millions d’aidants en soulignant qu’ils représentent une économie de 164 milliards d’euros pour la collectivité. L’Appel insiste aussi sur la nécessité d’ouvrir des droits spécifiques en matière de prévention santé et de maintien de droits sociaux pour les aidants bénévoles. Grâce à ces actions, la société à de plus en plus conscience du rôle des aidants familiaux.

Ceux-ci gagnent donc en visibilité et certains s’expriment au travers de sites et de forums qui leur sont destinés. Serge Guérin,  Essai sur les aidants , in Réciproques no 1, p. Comment pérenniser une ressource en voie de raréfaction ? Voir « Le droit a la vulnérabilité. Aidant familial : quelle reconnaissance en 2015 ? Comment bénéficier d’un congé accompagnement fin de vie ? Un Lobby des aidants est-il possible ?

Rechercher les pages comportant ce texte. La dernière modification de cette page a été faite le 12 janvier 2019 à 16:58. Assemblée nationale a inscrit à son programme de travail, à la demande du groupe Les Républicains, une évaluation de l’action de l’État dans l’exercice de trois de ses missions centrales en Seine-Saint-Denis. C’est la première fois dans l’histoire parlementaire qu’une mission d’évaluation est réalisée sur un territoire donné. Il est en effet très vite apparu qu’une approche territorialisée de l’évaluation permet de rendre compte, de manière fine, des spécificités d’un territoire et de l’adéquation des moyens d’action de la puissance publique à ces mêmes spécificités. Les territoires, terreaux des politiques publiques, ont fait l’objet, sous tous les gouvernements successifs, de nombreux plans d’actions et de stratégies. Le choix de la Seine-Saint-Denis pour cette première évaluation parlementaire territorialisée s’est imposé comme une évidence.