La pollution atmosphérique PDF

Cet indice de pollution est un indicateur du niveau de pollution attendu pour trois polluants dans l’agglomération parisienne. La qualité de l’air la pollution atmosphérique PDF abords de l’A86 ouest. Respirons mieux dans le 20e : c’est parti ! 2010 Airparif – Design Clair et Net.


Cet indice de pollution est un indicateur du niveau de pollution attendu pour trois polluants dans l’agglomération parisienne. L’épisode de smog londonien de l’hiver 1952 La conscience actuelle des effets de la pollution atmosphérique urbaine sur la santé doit beaucoup à un épisode tragique qui est survenu à Londres entre le 5 et le 9 décembre 1952. Durant ces cinq jours, un nuage épais de fumées sulfureuses provenant des usines et des chauffages individuels au charbon a stagné sur le bassin londonien. Cependant la pollution de l’air n’a pas disparu.

Des effets à court terme Les effets à court terme correspondent à des effets sanitaires qui surviennent de quelques minutes à quelques semaines après une exposition aux polluants. Plusieurs centaines de travaux, menés dans de nombreux pays, sur des populations et avec des méthodologies différentes, ont produit un ensemble de résultats convergents. InVS, réalise des travaux portant sur plusieurs villes de France métropolitaine. Les études du programme, répétées à intervalles réguliers depuis près de 20 ans, constituent un système de surveillance des effets sanitaires de la pollution atmosphérique dans la région. Des effets à long terme liés à des expositions chroniques Parallèlement à la mise en évidence d’effets aigus de la pollution atmosphérique urbaine, le suivi à long terme de cohortes a permis de documenter de manière convaincante les effet de l’exposition chronique aux polluants, notamment l’effet des particules fines sur la mortalité totale et cardiovasculaire. Etudes à long terme : les cohortes Les effets sanitaires liés à une exposition chronique aux polluants atmosphériques sont le plus souvent étudiés dans des études de cohortes, qui se basent sur le suivi dans le temps de sujets qui sont exposés à différents niveaux de pollution.

Les résultats des études à long terme montrent d’ailleurs que ces effets sont prépondérants par rapport aux effets aigus de la pollution. En l’absence même de pics , la pollution atmosphérique a des effets sur la santé. Des groupes de population plus sensibles Au travers des études épidémiologiques, il a été démontré que les caractéristiques telles que l’âge, le sexe ou l’état de santé influencent la sensibilité à la pollution atmosphérique. Ainsi, certains groupes de population, tels que les enfants, les personnes âgées et les individus souffrant de pathologies chroniques, ont été identifiés comme plus concernés par les effets de la pollution atmosphérique. Si les causes de la fragilité de la personne âgée à la pollution atmosphérique restent encore mal connues, certains mécanismes commencent à être envisagés. En effet, les personnes âgées seraient plus sensibles à la pollution atmosphérique en raison de la diminution de leurs capacités antioxydantes locales et de la capacité d’adaptation de leur système de défense.

Enfin, chez certaines personnes bien portantes, la moindre augmentation de concentration des polluants dans l’atmosphère provoque une toux, une irritation de la gorge ou des yeux, alors que d’autres ne présentent ces symptômes qu’à des niveaux bien plus élevés, ou pas du tout. Aucun examen ne permet de diagnostiquer l’hypersensibilité. Seule l’apparition de symptômes évocateurs, notamment lors d’épisodes de pollution, permet de la suspecter. Ces études ont permis de proposer des mécanismes d’action, qui fournissent des explications physiologiques aux résultats des études épidémiologiques. Les effets de la pollution due au trafic routier La pollution issue du trafic routier pose des problèmes sanitaires spécifiques. Le trafic est ainsi la principale source de variations intra-urbaines d’exposition dans la majorité des aires urbaines. Un impact sanitaire substantiel Le message essentiel apporté par l’épidémiologie est que les niveaux de polluants actuellement observés sont associés à des risques pour la santé.

Par ailleurs, cette estimation d’impact porte sur les décès anticipés, qui sont les conséquences les plus graves des expositions à la pollution atmosphérique. Air extérieur et santé de la Direction générale de la santé. Le site de l’Observatoire Régional de Santé sur lequel sont disponibles les résultats des études Erpurs sur la région : www. Le programme de surveillance air et santé de l’InVS. Les revues Extrapol Pollution atmosphérique et santé.

Revue d’analyses critiques de publications internationales. Les fiches santé environnement de l’ANSES. Site de l’Organisation mondiale de la santé : www. Les guides pratiques de l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie. Reassessment of the lethal London fog of 1952: novel indicators of acute and chronic consequences of acute exposure to air pollution. Surmortalité liée à la canicule d’août 2003 en France .