L’encyclopédie de la diaspora indienne PDF

Aujourd’hui, par extension, il désigne aussi le résultat de la dispersion, c’est-à-dire l’ensemble des membres d’une communauté dispersés dans plusieurs pays. Ce terme est inchangé en grec moderne et s’utilise notamment pour désigner la très importante diaspora hellénique l’encyclopédie de la diaspora indienne PDF par le monde. On peut multiplier par trois ce chiffre pour évaluer le nombre de diasporiques, citoyens ou non des pays d’accueil.


L’Encyclopédie de la diaspora indienne décrit l’une des plus influentes diasporas au monde, tant sur le plan économique et politique que culturel. Cet ouvrage constitue une source de documentation précieuse sur les diverses cultures et histoires qui ont contribué à la formation de cette diaspora et entend témoigner de sa richesse et de sa complexité. En quarante-quatre profils – pays ou régions répartis sur les cinq continents -, l’Encyclopédie de la diaspora indienne, rédigée par plus de soixante spécialistes, offre un panorama complet de l’histoire et de la culture de l’un des plus importants mouvements migratoires au monde. Illustré de centaines de photographies, de documents et de cartes, cet ouvrage est une référence pour ceux qui souhaitent comprendre une évolution majeure de l’histoire mondiale récente et un outil indispensable pour découvrir l’immense diversité de la diaspora indienne.

Selon Michel Bruneau, le terme de diaspora sert à désigner toutes sortes de phénomènes résultant de migrations de population dans plusieurs pays, à partir d’un foyer émetteur. Longtemps utilisé pour désigner la dispersion des juifs dans l’Antiquité, son champ d’application s’est élargi aujourd’hui, comme dans les acceptions des géographes. Les grandes problématiques qui touchent les diasporas concernent l’espace économique, les flux transnationaux, les structures religieuses, les comparaisons entre les différents modes d’accueil des pays récepteurs, la notion de territorialité et les grands espaces carrefours. L’espace d’une diaspora est un espace transnational diffus et réticulé, fait d’une multitude de noyaux dispersés, centres de communautés, et d’une multipolarité sans hiérarchie stricte. Le lien communautaire est essentiel pour la pérennité de la diaspora. La mémoire joue un rôle important dans la structuration des communautés et peut s’inscrire en référence à un territoire réel ou mythique lorsqu’il est inexistant.

Les diasporas se redéploient de plus en plus dans les pays d’Amérique du Nord et du Sud et en Australie. Dans l’État-nation post-moderne, les diasporas sont moins assimilées qu’intégrées et conservent une certaine autonomie. Les territoires d’origine des diasporas sont souvent de grands isthmes à l’échelle mondiale : Moyen-Orient, Asie du Sud est et Amérique centrale-Caraïbes. Avec l’essor des nouvelles technologies de l’information et de la communication, les médias sociaux permettent de maintenir des liens beaucoup plus forts avec la communauté d’origine.