JEU 7 FAMILLES LES RAPACES PDF

JEU 7 FAMILLES LES RAPACES PDF-et-Marne les associations de protection de la nature, de l’environnement et du cadre de vie. Elle est membre de FNE Île-de-France, de France Nature Environnement, du Graine et de Pro Natura Île-de France. La prochaine réunion de la Commission Départementale de la Préservation des Espaces Naturels, Agricoles et Forestiers se tiendra le jeudi 20 Décembre 2018 à Vaux-le-Pénil sur l’ordre du jour que vous trouverez ci-dessous. Le réseau France Nature Environnement Seine et Marne sur Melun et sa région, avec d’autres associations et mouvements, organiseront un nouveau rassemblement appelant à rejoindre et faire vivre l’appel «Nous voulons des coquelicots».


L’univers des rapaces mis en scène à travers ce jeu de cartes divisé en sept familles : les aigles, les hiboux, les faucons, les chouettes, les vautours, les milans et busards, ainsi que les buses et les éperviers.

11 octobre 2018 en préfecture à Melun sur l’ordre du jour que vous trouverez ci-joint. Dimanche 7 octobre, le GABI organise la fête des Abeilles et du Terroir. Venez découvrir ou redécouvrir les produits de la ruche, assister à des démonstrations apicoles de 10h à 18h et partager un moment avec nos apiculteurs passionnés au Parc Soubiran, 192 rue des Hauts Bouillants à Dammarie-Les-Lys. Tour Eiffel végétalisée : projet écolo ou coup marketing ? Qui est vraiment responsable du changement climatique ? Quels sont les pays qui émettent le plus de gaz à effet de serre et donc contribuent aux changements climatiques qui affectent la planète ? Les chiffres sont connus : ce sont ceux de l’Agence d’information sur l’énergie, organisme américain indépendant qui publie chaque année des statistiques sur les émissions de gaz à effet de serre.

La façon la plus simple et la plus commune de comparer les émissions des pays est d’additionner tous les combustibles fossiles brûlés dans chaque nation, par les centrales, voitures, industries ou bâtiments, et de les convertir en CO2. Si elles ne renseignent pas sur la pollution globale engendrée par un pays, elles sont par contre davantage représentatives quant à la responsabilité des différentes populations par rapport au changement climatique. Ainsi, on voit sur cette carte que les petits pays avec des industries intensives en énergies fossiles, tels que le Qatar et Bahreïn, ont le plus d’émissions. Etant donné que le CO2 rejeté dans l’atmosphère peut y demeurer des siècles, il est essentiel d’examiner non seulement les émissions actuelles mais aussi celles historiques.

Cette carte montre le cumul d’émissions par pays liées à l’utilisation de carburant entre 1850 et 2007. Se concentrer sur les seuls pays où les émissions sont produites est insuffisant car cela occulte le fait que les nations importent des biens et services d’autres Etats, qui ont rejeté du CO2 pour les produire. Sur cette carte, les émissions causées par la production de matières, d’énergie, de biens et services ont été réaffectées aux pays où ces éléments sont finalement consommés. Cette carte montre comment les émissions ont augmenté ou diminué dans chaque pays depuis 1990, année de référence pour le protocole de Kyoto — seul traité international fixant des objectifs contraignants de réduction des émissions, et dont la prolongation est actuellement discutée à Durban. Cette entrée a été publiée dans Climat, COP de Durban. 210 commentaires à Qui est vraiment responsable du changement climatique ?