Critique, N° 762, Novembre 201 : Sous l’empire du Japon PDF

Cliquez ici pour écouter une version audio de cet article. Un article de Wikipédia, l’encyclopédie libre. Titanic est une romance critique, N° 762, Novembre 201 : Sous l’empire du Japon PDF américaine écrite, produite et réalisée par James Cameron, sortie en 1997.


Tout part d’une première question adressée à Bergson : comment se fait-il que dans sa conception de la durée, il soit si peu question des affects qui pourtant nous donnent accès au temps : l’attente, le regret, le deuil, la mélancolie ? Comment expliquer que le temps ne soit jamais évoqué dans ses aspects les plus destructeurs ? Et pourquoi nous invite-t-il toujours à épouser l’écoulement de la durée ? Est-ce justement pour ignorer ces aspects ? Mais il y a une deuxième question, inverse de la première, qui peut aussi lui être adressée : si, comme l’affirme Bergson, la durée est synonyme de mémoire, comment peut-on penser un authentique sens de l’avenir ? La liberté peut-elle être autre chose que la reprise de tout notre passé ? Un Bergson mélancolique ? Ce livre est une réponse du bergsonisme à ces questions.

Elle raconte l’histoire de deux jeunes passagers du paquebot Titanic en avril 1912. Le cadre du film, reconstitution fidèle du naufrage, a été mis au point avec l’aide de deux historiens, Don Lynch et Ken Marschall. Titanic devient un phénomène culturel à travers le monde, ainsi que le film le plus lucratif de tous les temps avec des recettes aux environs de 1,8 milliard de dollars dans le monde entier. Il tiendra ce record pour environ une décennie jusqu’en 2010 quand le même réalisateur James Cameron fit un autre film qui reprit le titre, celui-ci étant Avatar.

Le Titanic est le lieu central de l’action. En septembre 1996, Brock Lovett est le coordinateur d’une équipe qui fouille méticuleusement l’épave du Titanic, paquebot géant réputé insubmersible qui connut pourtant un destin tragique. Rose Calvert, découvre ce dessin sur l’écran de son téléviseur. Elle contacte Lovett et lui affirme qu’elle est la jeune fille en question.

Alors que commence la traversée, Rose se sent de plus en plus piégée par une haute société qui veut lui faire épouser un homme qu’elle n’aime pas. Finalement, le soir du vendredi 12 avril, après le dîner, elle tente de se suicider en sautant de l’arrière du navire. Jack, qui flânait sur le pont, se précipite à son secours et réussit à la sauver après de longues négociations pendant lesquelles il se dévêt, paré à plonger derrière Rose pour tenter de la sauver si celle-ci se laisse chuter. Reproduction du Cœur de l’Océan, bijou au centre de l’action du film. Le lendemain, samedi 13 avril, Jack et Rose passent la journée ensemble sur le pont du Titanic, discutant de leur vie.

Rose envie l’indépendance de Jack et son absence d’attaches. Avec l’aide de Margaret  Molly  Brown, Jack réussit à se rendre présentable pour le dîner où la plupart des invités se montrent amicaux, à l’exception de Ruth et de Cal qui n’affichent que du mépris à son égard. Le matin suivant, dimanche 14 avril, Cal s’énerve contre Rose et la sermonne sur ce qu’une bonne future épouse se doit d’être. Sa mère exprime également ses craintes : si le mariage n’a pas lieu, leur famille, ruinée, perdra tout.

Rose décide donc de se sacrifier pour le bien de sa mère. Jack s’introduit frauduleusement en première classe pour la raisonner, mais en vain : Rose refuse. Ce n’est qu’au coucher du soleil qu’elle se décide à le rejoindre et à quitter le carcan dû à son rang. Rose et Jack décident d’aller prévenir Ruth et Cal qu’un incident s’est produit, et retournent à la cabine de Rose, mais en chemin, Lovejoy glisse le bijou dans la poche de Jack, qui est accusé du vol et enfermé dans le bureau du capitaine d’armes. De retour en 1996, Rose, dont on découvre via de nombreuses photos qu’elle a eu une vie de femme très libre et indépendante, conclut son histoire, expliquant que Cal, à sa connaissance, s’est suicidé pendant la Grande Dépression, nul ne sachant ce qu’il était advenu du Cœur de l’Océan. Mais Brock Lovett déclare avoir enfin compris le sens de l’histoire du Titanic.

Dans celle-ci, après que Rose a fini de raconter son histoire et que les sous-marins sont remontés à la surface, une fête est organisée sur le Keldych. Lizzy cherche de son côté sa grand-mère et tombe sur Brock Lovett, entamant une discussion sur son nouveau regard vis-à-vis de la tragédie du Titanic. Certains plans et scènes de cette fin alternative sont utilisés dans la version d’exploitation du film, comme une partie de la discussion entre Brock et Lizzy ou encore Rose s’approchant de l’arrière du bateau, les pieds nus. Par ailleurs, avec deux autres scènes retirées du montage final, cette fin alternative présentait une constante dans le scénario d’origine : l’apparition d’étoiles filantes. Une première étoile filante était visible dans une scène où Jack raccompagnait Rose au pont supérieur après leur soirée en troisième classe, celui-ci lui indiquant que son père lui avait enseigné que ces étoiles représentaient la montée au ciel des âmes. Montage : Conrad Buff, James Cameron, Richard A. James Cameron a écrit, produit et réalisé le film.

La réalisation de Titanic a requis de nombreuses prouesses techniques et un recours à des techniques peu utilisées à l’époque comme la création de figurants et de cascadeurs virtuels. Certains plans utilisent des figurants réels, des maquettes, des éléments entièrement conçus par ordinateur, comme la mer et des personnages. Le projet prenant forme, les studios ont envisagé plusieurs acteurs pour jouer le rôle de Jack Dawson, notamment Macaulay Culkin. Redonner vie à ce bateau a été pour moi une plus grande satisfaction que de le faire couler à nouveau. Le Grand Escalier de l’Olympic a inspiré les décorateurs pour recréer celui du Titanic. Pour faire des économies, seul un côté de la coque a été construit. Des observations météorologiques ont déterminé que le meilleur côté était le flanc tribord du paquebot.

Or, le jour de son départ, le Titanic présentait son flanc bâbord au quai. Pour les scènes finales, la structure a été coupée en deux pour faciliter le tournage et l’immersion. Le Carpathia n’a en revanche pas été reconstruit. 4, comme le salon de première classe. Pour loger les décors immergeables, la 20th Century Fox a acquis seize hectares de terrain le long des côtes de Rosarito, en Basse Californie mexicaine. Cameron a demandé six millions de dollars à la Fox et à la Paramount Pictures pour s’embarquer sur un navire de recherche russe, l’Akademik Mstislav Keldych, et filmer le Titanic à plus de 3 700 mètres de profondeur.