Chevreuils : D’hier et d’aujourd’hui PDF

Cet article est une chevreuils : D’hier et d’aujourd’hui PDF concernant une commune de la Haute-Savoie. Si vous avez un doute, l’atelier de lecture du projet Communes de France est à votre disposition pour vous aider.


Savez-vous que les Chevreuils nagent ? Deux fois par an, qu’ils franchissent les grands fleuves de Sibérie ? Qu’ils ont cinq espèces de cousins en Amérique ? Que par certains côtés, ils ressemblent plus aux Antilopes qu’au Cerf élaphe ? Savez-vous aussi les chasser correctement ?

Sur trois registres différents : récits, images et commentaires techniques, vous accompagnerez un colonel écossais, un chasseur des Carpates, un garde forestier alsacien, un gestionnaire hongrois…, sans oublier Gaston Phoebus, le veneur médiéval et Buffon, le naturaliste du siècle des Lumières et vous apprendrez à mieux connaître le plus passionnant de nos petits cervidés…

Rarement ouvrage consacré au chevreuil aura fourni autant d’informations sous une forme aussi accessible.

L’auteur

Naturaliste dès l’enfance, le Dr Francis Roucher, agrégé de l’Université, a appliqué pendant plus de cinquante ans sur de vastes territoires les concepts de l’écologie à l’aménagement des populations de Cervidés et de leur milieu de vie. Il est le premier à avoir effectué dès 1980 en France et en Suisse une gestion sans comptage et basée sur la biométrie. Membre de l’Union internationale pour la conservation de la nature (U.I.C.N), il a souvent participé aux travaux de l’Union Internationale des Biologistes du Gibier (UIBG).

Consultez également la page d’aide à la rédaction d’un article de commune. La commune se situe au cœur du massif alpin des Aravis, à 25 km à l’est d’Annecy. Elle bénéficie d’un climat de type montagnard. Saint-Jean-de-Sixt est constituée de nombreux hameaux qui sont, entre autres, le Villaret, Forgeassoud, les Lombardes, Mont Durand, la Mouille et Corengy. Les communes limitrophes de Saint-Jean-de-Sixt sont Les Villards-sur-Thônes, La Clusaz, Entremont et Le Grand-Bornand. La commune fait partie de la communauté de communes de la Vallée de Thones.

Il existe encore en 2014 les traces d’une ancienne carrière à proximité du ruisseau dit de la Planchette. Antérieurement le village s’appelait  La Chapelle  ou encore  La Chapelle sur Thônes . Cette section est vide, insuffisamment détaillée ou incomplète. En 1601, la famille Favre fait construire une chapelle au Villaret à l’emplacement de la maison natale de saint Pierre Favre.

En 1831, trois villages du Haut s’associent pour construire le  pont des Antérieux , aussi appelé  pont des Étroits  ou encore  pont de la Douane . Giettaz, passant le col des Aravis et descendant la vallée de Thônes. Attaché à l’ancien canton de Thônes, la commune appartient depuis le redécoupage cantonal de 2014, au canton de Faverges. Saint-Jean-de-Sixt est membre de la communauté de communes des vallées de Thônes qui compte treize communes. La commune relève de l’arrondissement d’Annecy et de la deuxième circonscription de la Haute-Savoie.

Les données manquantes sont à compléter. L’évolution du nombre d’habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. Tremplin du  Bun-J-Ride  au-dessus du torrent le Nom. Le Bun-J-Ride est un tremplin de saut à l’élastique où l’on s’y attache grâce à des mousquetons. Vous pouvez le pratiquer sur une planche de surf, une luge, skis, vélo, patins etc. Agriculture de montagne, élevage et forêt. Tourisme d’hiver avec quelques pistes de ski de fond et surtout la proximité des stations de La Clusaz et du Grand Bornand, à moins de cinq minutes et reliées par navettes régulières.