C’était Bory (+2CD) PDF

Vincent Delerm est le fils de l’écrivain Philippe Delerm et de Martine Delerm, illustratrice de romans pour la jeunesse. François Truffaut, cinéaste écrivain  sur le thème  en quoi le cinéma de Truffaut est-il littéraire ? C’était Bory (+2CD) PDF se lance aussi dans le théâtre, participe activement à une troupe et se prend de passion pour le cinéma. Il donne ses premiers concerts à Rouen en février 1998, notamment salle Ronsard, une minuscule salle au cœur d’une cité universitaire.


Écrivain, journaliste littéraire au Nouvel Observateur et professeur de lettres à Henri-IV, critique de cinéma, scénariste, comédien, Jean-Louis Bory fut avant tout un homme de conviction, un esprit libre dont les textes sélectionnés par Daniel Garcia pour composer cette anthologie offrent un éclatant aperçu. Homme de conviction : défenseur opiniâtres du cinéma arabe et africain, ou celui de Godard, Fassbinder, Pasolini plutôt que Lelouch, Audiard ou Verneuil, un cinéma militant et moderne plutôt que bourgeois et franchouillard ; esprit libre fou de Céline, entretenant un commerce assidu avec des écrivains infréquentables comme Morand ou Chardonne. Mais Jean-Louis Bory, qui se qualifiait volontiers de «gugusse de l’homosexualité militante», c’était aussi une voix, une tonalité singulière caractéristique d’une époque et à laquelle les deux CD accompagnant ce volume veulent rendre une manière d’hommage en faisant revivre certaines de ses fameuses interventions, parfois tonitruantes, au non moins fameux Masque et la Plume.

Jean-Louis Bory est né à Méréville, dans l’Essonne, en 1919, il est mort au même endroit à la veille de son soixantième anniversaire après s’être tiré une balle de 6.35 en plein coeur. Quelques mois plus tôt, dans une lettre adressée à François-Régis Bastide, son vieux camarade du Masque et la Plume, il avait écrit : «J’ai mal à l’âme.» Qu’on ne se méprenne cependant pas, Jean-Louis Bory était un esprit lumineux, un homme et un écrivain à l’humour ravageur dont son roman Le Pied, best-seller enregistré au magnétophone, donne une idée profondément réjouissante.

Daniel Garcia est critique littéraire, traducteur et écrivain. Il est l’auteur d’une biographie consacrée à Jean-Louis Bory (Flammarion, 2009) et d’un ouvrage consacré à la mythique émission Le Masque et la Plume, écrit en collaboration avec son actuel grand-prêtre, Jérôme Garcin.

Le spectacle s’appelle La Mauvaise Compagnie présente Vincent. Cela lui permet de participer à certaines émissions de radio, notamment sur France Inter où il fait la connaissance de Thomas Fersen grâce à qui il signe dans la maison de disques tôt Ou tard pour enregistrer son premier disque. Son premier album, Vincent Delerm, sort le 30 avril 2002. France pour une longue tournée dont il est la vedette.

Son deuxième album, Kensington Square, sort en 2004, son troisième, Les Piqûres d’araignée, en 2006. Le 23 janvier 2009, il repart en tournée pour promouvoir son quatrième album Quinze chansons sorti en 2008. En décembre 2011 au théâtre des Bouffes du Nord, il crée le spectacle musical Memory qu’il a mis en scène avec l’aide de Macha Makeïeff. En 2016, il sort un sixième album À Présent. Ses chansons décrivent en général des scènes de la vie quotidienne. Il cite d’ailleurs fréquemment des marques ou des noms propres, afin de mieux ancrer ses chansons dans la réalité de chacun en se référant à la mémoire collective. Son répertoire est souvent humoristique, mais prend parfois un ton plus grave.

Ses textes évoquent l’amour, les relations familiales ou amicales. Jusqu’en 2005, lors de ses tournées, il se mettait en scène comme un personnage qui s’interrogeait tout au long d’un monologue intérieur. Il n’hésitait pas à jouer de son style intello-sérieux-timide teinté d’humour et de sa complicité avec le public. Il avait son piano à queue comme seul partenaire et des lumières qui éclairaient subtilement ses concerts. Depuis, il a expérimenté de nouvelles mises en scène. Le Baiser Modiano et Voici la ville, son hommage à la ville de Rouen où il a fait ses études.

Vincent Delerm choisit le piano, influencé par William Sheller, Barbara et Michel Berger. Le groupe anglais The Cure fait également partie des influences majeures de Vincent Delerm, comme il l’a dit à de nombreuses reprises et le prouve sur son DVD Les Pelouses de Kensington où il démontre, piano à l’appui, qu’une des mélodies de Robert Smith lui a inspiré un de ses titres, Le Baiser Modiano. 2012 : Chevalier des Arts et des Lettres. Victoires de la musique 2007 : Nommé pour la Victoire de l’artiste interprète masculin. Nommé pour la Victoire de l’album de chansons, variétés pour Les Piqûres d’araignée. Nommé pour la Victoire du vidéo-clip pour Sous les avalanches, réalisation de Bruno Sevaistre. Victoires de la musique 2008 : Nommé pour la Victoire du spectacle musical, tournée ou concert.