Céramique : Vocabulaire technique PDF

Cet céramique : Vocabulaire technique PDF est une ébauche concernant l’art et la céramique. Figurine céladon en forme de canard, Musée national de Corée.


Cet ouvrage, paru pour la première fois en 2001, huitième titre de la collection, vise à dresser l’inventaire des matériaux et des savoir-faire liés à la céramique et développés par l’homme depuis 25 000 ans. Tous les composants entrant dans la fabrication de la céramique sont ici présentés, ainsi que les modes de cuisson et les innombrables possibilités de décors. L’ambition de ce livre est de créer une terminologie pour des méthodes et des « recettes » jamais réunies et décrites aussi précisément. 650 entrées et plus de 900 photographies (reportages, photos de laboratoire, macros et pièces rares) renforcent le souci d’exhaustivité de ce travail de plus de vingt années. Une riche iconographie rend l’ouvrage d’une lecture aisée, sans nuire à la rigueur du propos. Enfin, un chapitre traitant des défauts et altérations de la céramique et présentant les différentes techniques de restauration intéressera particulièrement les collectionneurs et les antiquaires.

On trouve toutefois des céladons primitifs en Chine, où le procédé a été inventé dans la région de Yue, dans le bassin du Yangzi Jiang. Les potiers de Koryŏ ont aussi utilisé l’incrustation de décor à l’engobe noir ou blanc, déposé dans les incisions faites dans l’argile encore humide, et dont le surplus est essuyé. Cette technique donne un effet proche de la marqueterie. La glaçure rouge est obtenue grâce à un oxyde de cuivre. Les céladons sont généralement monochromes, parfois non décorés, mais le plus souvent ornés de motifs simples et finement mis en relief. La grue, oiseau symbole de longévité et de bonheur est fréquemment représentée sur les céladons coréens.

Cette température permet d’obtenir une matière vitreuse, lorsque des cendres incandescentes de bois ou de végétaux retombent sur la surface des pièces, laissant apparaître un revêtement imperméable, translucide et brillant. Ces grès archaïques légèrement ocrés, montrent de nombreuses zébrures vitrifiées. Cette nouvelle technique est affinée par les artisans de la province du Zhejiang. Selon les époques, le revêtement fut créé avec des cendres de bois sèches, ou un mélange de cendres humides et d’argile saupoudré à travers un tamis. Plus tard, une mixture de cendres et d’argile liquide fut étalée à l’aide d’un pinceau. L’expérience des potiers leur permit de constater que les fours en longueur étaient les plus efficaces. Yue sont particulièrement renommés pour leurs bols à thé dont les teintes produites s’accordent avec celles du breuvage favori des Chinois lettrés, qui les comparent à des  nuages verts saisis dans un tourbillon de glace.

Grâce aux lettrés, leur production pénètre jusqu’à la cour impériale. Dès l’an 1000, grâce à l’influence de la Chine et à de longues recherches, le céladon coréen atteint un haut degré de raffinement. Ses teintes bleutées le distinguent du céladon chinois. Les autres productions sont délaissées, et cette technique prévaut sur toutes les autres. En 1050, la technique de fabrication est arrivée à sa perfection et permet de produire de grandes séries d’objets aux formes pures, à l’émail profond et sans craquelures. Chine, par la dynastie des Song puis des Yuan. Les pièces fabriquées vont être de plus en plus destinées au seul plaisir de la contemplation, la couleur allant jusqu’au vert pâle, argenté, presque transparent.

Dans les années 1150, le céladon au décor incrusté apparaît. Le céladon est de plus en plus utilisé, et on couvre les palais royaux de tuiles en céladon. Peu à peu, les céramistes coréens oublient les techniques de fabrication du céladon. Pendant la période Chosŏn, les potiers fabriquent toujours des céladons, mais ils ne sont plus aussi chatoyants, bleus ou gris, sans reflets vert-bleu, et les motifs décoratifs pauvres ou même austères, et parfois simplement appliqués à l’aide d’un sceau. C’est vers onze heures du matin que le bleu des céladons, éclairé par les rayons du soleil, apparaît dans toute sa beauté.