Bahia de tous les Saints. PDF

Bahia de tous les Saints. PDF ce bandeau n’est plus pertinent, retirez-le. En pratique : Quelles sources sont attendues ? L’État de Bahia est un État fédéré du Brésil, situé dans le sud de le Nordeste, sur la côte Atlantique.


L’État de Bahia est l’un des grands États du Brésil : quatrième pour la population avec 15 344 447 habitants en 2016 et cinquième pour la superficie avec 564 273 km2. Le nom de Bahia est la forme archaïque du mot portugais baía  baie , et vient du nom de la baie de Tous les Saints. Quatre-vingt-dix pour cent du territoire de l’État sont situés à plus de 200 m d’altitude. La baie de Tous les Saints était l’un des lieux de débarquement des Portugais au Brésil et l’actuel Nordeste fut la première région du Brésil colonisée, il y a plus de 500 ans. En 1798, la conjuration de Bahia propose la formation d’une République de Bahia.

Avec l’indépendance du Brésil, les habitants de Bahia exigèrent de la fédération une plus grande autonomie, qui fut refusée. De 1896 à 1897, l’État fut le théâtre de la guerre de Canudos. En 1926, une loi reconnaissait 9 millions d’hectares aux Amérindiens de l’État de Bahia. 2005, ils n’en disposent effectivement que d’un tiers. Et ils sont toujours confrontés aux pressions de grands propriétaires terriens voulant les garder.

L’État de Bahia compte 417 municipalités pour une population totale de 13 815 334 habitants. La ville principale de l’État, Salvador, compte 2 673 560 habitants. Article détaillé : Municipalités de l’État de Bahia par population. Article détaillé : Liste des villes de l’État de Bahia. La Ford Fiesta, assemblée à Camaçari.

Ford Motor Company à Camaçari, à proximité de Salvador. Bahia est également réputé pour la qualité de ses cafés, dont les grains sont séchés au soleil et protégés de la rosée matinale par de grands pans de toile. Cette attention particulière offre aux cafés de Bahia des saveurs douces et fruitées très appréciées. Grâce à son importante façade maritime et la beauté de ses plages, l’État de Bahia connaît depuis une dizaine d’années un fort développement du tourisme balnéaire dans des lieux tels que Porto Seguro, Praia do Forte, Itaparica ou encore Trancoso.

En novembre 2012, Bahia légalise le mariage gay. Le catholicisme reste la religion dominante à Bahia comme généralement au Brésil. Les religions afro-brésiliennes y sont toutefois fortement représentées, notamment le candomblé, mais aussi l’umbanda, la quimbanda Cette forte implantation est la conséquence de la forte proportion de Baianais descendants des esclaves d’origine africaine. L’ingrédient roi est l’huile de dendê, tirée du denzeiro, petit palmier à huile d’origine ouest-africaine. C’est une cuisine d’inspiration très métissée : portugaise, africaine, voire amérindienne. Elle est vendue sur les étals de baianaises en tenue traditionnelle.

Acarajé : beignet de haricot typiquement bahianais, frit dans de l’huile de Dendé, fourré de crevettes, de piments, de salade de tomates, de vatapá et de gombo. Elle se danse à deux et est très joyeuse. Les instruments caractéristiques sont entre autres la zabumba, sorte de grand tambourin, le triangle et l’accordéon. Bahia est l’État d’origine d’une autre  danse , puisque la Capoeira que l’on connaît aujourd’hui trouve ses racines à Bahia, plus précisément entre les communes de Salvador et de Santo Amaro.