1ER REGIMENT DE CHASSEURS PARACHUTISTES. TEMOIGNAGES POUR L HISTOIRE PDF

Et en plus ils ont du talent ! Au cours d’une cérémonie qui s’est 1ER REGIMENT DE CHASSEURS PARACHUTISTES. TEMOIGNAGES POUR L HISTOIRE PDF le 5 décembre 2016 à la mairie de Cannes, Claude Poiret s’est vu remettre les insignes de Chevalier de la Légion d’Honneur. Ancien combattant d’Algérie au Cdo Guillaume, il a obtenu cette décoration pour ses actes de bravoure lors d’un accrochage de son unité, où il avait été grièvement blessé.


Ce livre n’est pas un nouvel ouvrage retraçant l’épopée du 1er RCP. C’est une suite de témoignages inédits, recueillis auprès de ceux qui firent l’histoire du plus ancien et du plus décoré des régiments parachutistes. Des combats de la Libération aux interventions dans les Balkans au début du XXe siècle, en passant par le conflit indochinois et les accrochages en Algérie, ce livre nous permet de partager le quotidien des soldats dans les rizières ou dans les djebels, de revivre l’atmosphère des engagements et de découvrir les sentiments qui animaient les chasseurs parachutistes dans les moments cruciaux. Il apporte un éclairage nouveau sur des événements entrés dans la légende : l’infiltration du régiment colonne par un, de nuit, à travers les lignes allemandes dans les Vosges en octobre 1944, afin de mieux surprendre l’ennemi dans les cols ; la prise de Jebsheim, le  » Stalingrad alsacien « , en janvier 1945, après des affrontements d’une violence inouïe dans un froid sibérien ; la réduction finale de la poche de Colmar, à Windensolen, en février 1945, aux côtés des chasseurs d’Afrique ; les deux sauts opérationnels du chef de bataillon Fossey-François, le 7 octobre 1947, lors de Léa, l’opération aéroportée la plus importante du début de la guerre d’Indochine ; les tout premiers sauts de nuit effectués sur Diên Biên Phu, début avril 1954, par le prestigieux 2e bataillon du 1er RCP du commandant Bréchignac ; l’héroïsme des combattants d’Afrique du Nord lors de l’embuscade de Masqueray en mars 1958 ; le sacrifice des paras de la 3e compagnie au Liban, en octobre 1983, lors de l’attentat du  » Drakkar  » et leur relève quasi immédiate par les camarades de la 1re compagnie. Au fil des pages, on découvre les principaux faits d’armes du régiment de tradition des troupes aéroportées. La grande histoire se mêle aux anecdotes prises sur le vif. On côtoie des chefs illustres comme Geille, Faure, Sauvagnac, Bréchignac, Mayer, Coustaux. On découvre des meneurs d’hommes d’exception comme Clédic, Périou, Bizard, P!anchard de Cussac, Perret, Sodoyer, Leguerre, Dartancet. Et on se prend d’amitié pour tous ces parachutistes métropolitains anonymes qui ne ménagèrent pas leurs efforts durant plus de soixante-cinq ans pour défendre une certaine idée de la France, partout dans le monde.

2017 et recevront les insignes de Chevalier de la Légion d’Honneur prochainement. Louis-Philippe Régis, sera décoré de la Croix du combattant volontaire avec agrafe AFN, par le Général Poncet, le 8 mai 2017 à Carcassonne. Tous les anciens s’associent pour adresser à leurs quatre camarades leurs très vives et amicales félicitations. Il s’en est allé sans tambour ni trompette, notre infatigable facteur de Girolata. Le mois dernier, aussi discrètement qu’il avait vécu, il a tiré sa révérence.

La télévision lui avait consacré il y a quelques années un reportage, lorsqu’il sautait les rochers, les ruisseaux, gambadait comme un bouquetin, à travers la forêt Corse pour acheminer le courrier, tous les jours au petit village isolé de Girolata, distant de 7 km et accessible uniquement par la mer ou les pistes tracées par les chasseurs et empruntées par les touristes marcheurs et amoureux de la nature, comme Guy. Ceccaldi, ancien du cdo Guillaume, et sa magnifique barbe blanche. Depuis le mois dernier, il saute de nuage en nuage, et court rejoindre les copains qui l’ont précédé, il va désormais se mettre sous l’aile protectrice de l’archange, nul doute qu’une belle place l’attend là-haut. Merci Guy, nous sommes fiers de toi, tu as fait honneur au Cdo Guillaume, nous ne t’oublierons pas.